BRUXELLES PARIS
Home > Interviews

REScoop.eu


Tous entrepreneurs pour la planète !



Fédération européenne pour les coopératives d’énergie renouvelable


Son interview


Qu'est -ce qu'une REScoop ?

REScoop est l’abréviation de « Renewable Energy Coopérative ». Il s’agit d’un business model où les citoyens se réunissent et participent à des projets en matière d’énergie renouvelable ou d’efficacité énergétique.

Tous les citoyens peuvent rejoindre une REScoop en achetant une action de cette dernière et en devenant membre.

Par la suite, les membres partagent les profits et ont souvent l’opportunité d’acheter de l’électricité à un prix avantageux.

Par ailleurs, ils peuvent s’impliquer activement dans la coopérative, participer aux décisions d’investissement et être consultés lors de la fixation du prix de l’énergie.

 

 

Qu'est-ce que la REScoop.eu sur le plan européen ?

 

C’est la fédération européenne pour les coopératives d’énergie renouvelable. Elle a été créée en 2013 sous la forme d’association sans but lucratif de droit belge.

Les REScoops ou les fédérations régionales de REScoops sont des membres à part entière. Parmi les membres associés, on compte des ONG, des réseaux universitaires ou d’autres associations apparentées. Plus de 11 pays européens sont représentés.

Aujourd’hui, REScoop.eu est un réseau de près de 1.250 coopératives européennes qui représentent 650.000 citoyens.

 

Ses missions ?

 

REScoop.eu assiste les citoyens et les coopératives européennes dans leur combat pour la démocratie énergétique en :

 

Que représentent les REScoop sur le plan européen ? Comparons France et Belgique 

 

Belgique


La Belgique est un pays densément peuplé, qui ne favorise pas la découverte de bons emplacements pour les éoliennes. De plus, dans la plupart des endroits, des contrats existent déjà avec des développeurs de projets classiques, ce qui rend difficile la mise en place de projets par REScoops.

Il n'y a pas de législation contraignante en Belgique qui soutienne des projets énergétiques communautaires, mais il existe des lignes directrices non contraignantes.

La partie francophone du pays (Wallonie), le cadre de référence, prévoit une participation de 24,99% des citoyens locaux dans les futurs projets éoliens. Deux provinces de la partie néerlandophone du pays (Flandre) prévoient une participation d'au moins 10% par les citoyens locaux et de 10% par la municipalité locale. Les 20 REScoops belges sont regroupées en deux fédérations régionales: REScoop.Vlaanderen et REScoop.Wallonie.

 

France


Pendant longtemps, la lente ouverture du marché français de l'énergie a entravé le développement de REScoops et très peu de projets menés par les citoyens ont été créés. Néanmoins, au cours des dernières années, plusieurs modifications du cadre législatif telles que la loi sur l'économie solidaire et la récente loi sur la transition énergétique permettent un développement plus facile des nouvelles REScoops. Une soixantaine de projets REScoops ou initiatives énergétiques communautaires a été créée en France et aujourd'hui de plus en plus de citoyens et d'autorités locales s'impliquent dans une transition énergétique décentralisée vers l'énergie renouvelable.

 

 

Citoyens eco-responsables, soyez entrepreneurs de votre futur ! 

 

 

REScoop.eu