BRUXELLES PARIS
Home > Interviews

Nathalie Piquin


Co-fondateur de MIA ZIA



Savoir-faire, qualité et élégance pour une mode éthique


Son interview


Qui est Nathalie Piquin ?

 

Nathalie a eu un vrai coup de cœur pour MIA ZIA il y a 13 ans alors qu’elle habitait à Marrakech ; ce fut son premier job et depuis elle n’a plus quitté cet univers coloré qui correspond à sa personnalité.

Philosophe de formation (UCL), avec une spécialité en Management Interculturel (ICHEC), elle gère avec enthousiasme et détermination depuis plusieurs années l'équipe de MIA ZIA. Passionnée par les voyages et les relations humaines, elle met une priorité à la qualité des liens de travail que ce soit avec les clients, les fournisseurs, l'équipe ou les partenaires de MIA ZIA.

 
 
 
 
 
 
 

Qu'est ce que MIA ZIA?

MIA ZIA est une marque belge de prêt-à-porter féminin, créée en 1997. Depuis bientôt 20 ans, MIA ZIA ce sont des écharpes, des chaussettes, des robes, des pulls. L’ADN de la marque, ce sont les rayures, réinterprétées au fil des saisons, mais aussi la maille, les pompons, et les couleurs.

Ces 4 éléments sont depuis toujours la marque de fabrique de MIA ZIA, et permettent encore aujourd’hui de reconnaître MIA ZIA au premier coup d’œil : son identité est donc très forte ! 

 

La philosophie de MIA ZIA se résume en 3 mots : savoir-faire, qualité, éthique.

 

La production des articles se fait dans des ateliers familiaux spécialisés: les meilleurs talents manuels alliés aux techniques traditionnelles garantissent la qualité de tous ses produits.

Les matières utilisées sont nobles : laine de mérinos, cachemire, coton, soie, bambou... Les bobines de fils sont importées des meilleures filatures italiennes. La qualité MIA ZIA : un véritable atout.

 

Enfin, une règle d'or chez MIA ZIA : l'éthique. Les conditions de travail sont respectées.

 

Quels sont les projets de Mia Zia ?

 

À l'heure où le monde digital est incontournable, le choix, qu'il soit de "bien" manger ou de "bien s'habiller", est devenu illimité. On lit dans la presse les problèmes d'éthique des grandes chaînes dont l'objectif est de produire au prix le plus bas et le plus rapidement possible, on se rassure en constatant qu'il existe encore une place pour la qualité plutôt que la quantité.
 

La frontière entre le "Fast-Fashion" et le "haut-de-gamme" est heureusement bien gardée.

Le retour aux sources est un besoin universel. Le marché du vêtement a certes changé, mais dans un monde où tout se ressemble, il y a une volonté de plus en plus affirmée des consommateurs d'être différents et vivre autrement.

 

 

Quels sont les points forts de la marque Mia Zia ? 

 

MIA ZIA produit une variété d’accessoires (foulards, écharpes, chaussettes, sacs et bracelets), des collections de prêt-à-porter, et de linge de maison (linge de bain et de lit) qui mettent en avant un savoir-faire et une qualité exceptionnels et s'adresse à des femmes au pouvoir d’achat assez élevé qui valorisent cette qualité et cette pérennité plutôt que le "Fast-Fashion".

 

La femme MIA ZIA est moderne, active, citadine. Elle a de la personnalité et se démarque : elle a son style. Un positionnement haut de gamme pour des femmes qui comprennent et osent la différence.

 

 

Quel est l'objectif de la levée de fonds ?

 

Son univers permet à MIA ZIA de se différencier de ses concurrents et de plus facilement se positionner sur le marché. Le portefeuille actuel de clients compte 60 boutiques. Celles-ci se concentrent principalement sur les marchés français, suisse et belge (principalement francophone). Un des objectifs est d’étendre la distribution en Flandre et dans d’autres régions en France. MIA ZIA exporte également dans quelques pays à l’international. 

 

Augmenter le niveau des ventes en exploitant le canal B2C, en trouvant de nouveaux partenaires via le canal B2B.

 

 

 

 

Pour connaitre le marché, l'objectif, et la stratégie de MIA ZIA,

retrouvez le dossier d'investissement sur MyMicroInvest