Home > Carnets d'idées
le 10-10-2018 : #bruxelles

Je ne travaille pas et je le vis bien

Je ne travaille pas et je le vis bien

Aristocrate, rentier, retraité, bourgeois, femme de, mari de, sans emploi, congé mat', j'ai suivi mon mari ou ma femme, autant d'expressions pour signifier au monde que vous vivez d'oisiveté.

Sous ce titre un brin provocateur, nombreux sont ceux qui font preuve de créativité, de coopération et d'initiatives pour eux et les autres.

Pour ceux qui n'auraient pas encore trouvé le chemin dans ce royaume belge, ne soyez pas desperate ici on le vit bien ! 

Le temps libre est une richesse qui doit rapporter du bonheur ! 

Alors voici notre liste d'investissements énergétiques dans laquelle vous trouverez du sens et de la passion dans vos actions. 

Nul doute qu'aujourd'hui le bonheurisme est devenu un idéal de vie !  

Voici les activités au capital bonheur

 

Le marché est ouvert !

 

  •  Je ne suis pas une Potiche : Non, nous les Femmes « nous ne sommes pas des potiches! ». Dominique Degueldre a un message à faire passer, une cause à défendre et elle le fait avec élégance et humour au-travers de ses Potiches.

Elle détourne cet objet de décoration au profit d’un art engagé qui nous parle et qu’on avait envie de partager avec vous. Et vous le savez, nous à la rédaction, on aime ce qui est décalé. Qui plus est quand c’est belge et made in France.

Les « potiches » sont en effet fabriquées dans une manufacture artisanale qui fait partie des derniers porcelainiers de France, réalisées en porcelaine de Limoges et or blanc de Haute-Vienne. Véritable ode à la femme, la Potiche et son allusion à Magritte, dévoile toutes les facettes qu’elle peut revêtir. Dans une même journée, oui oui on est fortiche, ou dans une vie. Un vrai manifeste aux femmes, dans leur diversité et qui s’assument « amoureuse », « Première Dame » ou encore « insaisissable ».

Une revendication féministe qui devrait avoir écho chez pas mal de nos lectrices, et on l’espère, lecteurs ! Bon à savoir, pour chaque potiche achetée, une partie des bénéfices sont reversés à une association choisie par Dominique (cette année il s’agit de la Maison Maternelle du Brabant Wallon).

Tél : +32 2 352 07 50

A shopper sur le connect-store

 

 

L'effet de levier 

 

  • Etabli Bruxellois : On se retrousse les manches et on vient travailler la matière brute. Rien de tel que le travail manuel pour se vider la tête. Si vous n’avez pas encore essayé, alors c’est le moment vous verrez c’est radical ! Qui plus est dans le cadre charmant et familial de cet atelier de production nouvelle génération. Vous pourrez vous former aux bases de l’ébénisterie et de la menuiserie fine au cours d’un apprentissage court et pratique. Donc rien de barbant, on vous rassure. Vous serez entouré de passionnés du bois, motivant et enrichissant ! Prochain objectif : une paire de tables de chevet.

62 rue Victor Hugo, 1030 Schaerbeek Tél : +32 473 57 15 24
 

  • Les Débrouillardes : Bon, si vous êtes comme nous et que les tutoriels youtube vous en avez soupé parce que ça donne jamais pareil chez vous, allez donc faire un tour chez «Les Débrouillardes ». Au moins ici, on apprend en direct et efficacement à devenir le roi du bricolage. Ca s’organise en ateliers, chaque fois sur des thèmes précis (électricité, plomberie, menuiserie,…) et dans une ambiance conviviale.

31 avenue Henry Dunant, 1140 Bruxelles Tél : +32 2 609 56 66

 

+ d'idées : les adresses des Fablab

 

Obligations convertibles en actions

 

  • Singa : Cette asbl a pour objectif d’aider les demandeurs d’asiles et les personnes réfugiées (primo-arrivants) à tisser des liens lors de leur arrivée en Belgique. On a accroché avec leur programme « Buddy » qui propose de parrainer un « primo-arrivant » sur base d’une passion commune ou d’intérêt commun. Ca leur permet de pratiquer le français, de nouer des liens et d’entretenir une passion avec un autre passionné, vous !

Cerise Vandenkerckhove Tél : +32 476 57 42 70

 

  • Two Days : Quand on ne sait pas vraiment quelle association choisir, on va faire un tour sur cette plate-forme belge d’un nouveau genre. Two Days a eu l’idée ingénieuse et innovante de mettre en relation une entreprise ou encore un particulier avec une série d’associations qu’ils ont répertoriées. La seule contrainte, accepter de consacrer deux jours au projet choisi en fonction de vos affinités. Il suffit de s’inscrire et ils se chargent de la mise en relation.

28 avenue des combattants, 1332 Genval Tél : +32 478 59 34 16
 

 

  • Duo for a Job : Une asbl bruxelloise qui a pour ambition d’aider les jeunes issus de l’imigration à trouver un emploi. Par le biais, tout à fait original, de l’association avec un « mentor » (il suffit d'avoir plus de 50 ans) qui partage avec le jeune demandeur d’emploi, son temps, son expérience et ses conseils pour faciliter son intégration sur le marché du travail en Belgique. Une double vocation finalement : la mixité ethnique et générationnelle, rafraîchissant.

48 rue de Stassart, 1050 Ixelles Tél : +32 2 203 02 31

 

 + d'idées : les associations

 
 

Rentabilité interne

 

  • Codage Interface 3 : Ici, promesse tenue, en 5 semaines on apprend les bases du codage. Que ce soit pour ne plus être largué quand on aborde le sujet des applis mobiles, des jeux vidéos ou encore des sites internet ou parce que vous rêvez d’une reconversion dans le domaine ou simplement parce que vous avez envie d’en boucher un coin à vos enfants !

88-90 rue Gaucheret, 1030 Schaerbeek Tél : +32 2 219 15 10

 

+ d'idées : apprendre à coder, les écoles

 

 
Capital retournement
 
  • Marvelous Marvin Boxing Club : Un club de boxe dont on vous avait déjà parlé dans nos nouveautés. Idéal pour venir se défouler. Des coachs pro vous  apprennent les rudiments de la boxe anglaise. L'accueil y est plus que chaleureux. Pour tous les profils et niveaux.

27 boulevard de la Cambre, 1000 Bruxelles Tél: +32 2 335 12 49

 

 

Actions de préférence

 

  • Peugeot Driving Academy : Sur les pistes de leur circuit à Nivelles, ou encore celui de Francorchamps, on apprend à peaufiner sa conduite. Aux côtés d'un pilote professionnel, on s'essaie à un stage de conduite "conditions difficiles" pour affronter n'importe quelle météo, un stage de "conduite préventive" ou encore un stage dédié aux jeunes conducteurs et même aux séniors. Le but, améliorer ses réflexes, prendre confiance en soi et récolter les bons filons d'un pro de la route pour slalomer en toute sécurité.

254 boulevard d'Avroy, 4000 Liège Tél: +32 80 79 97 77

 

+ d'idées : la passion des voitures de collection

 

  • Alia Cardyn : Elle est Belge, maman et entrepreneuse et écrivain à succès (elle est l’auteur du livre « Une vie à t’attendre »). Une vraie working-girl qui a, entre autres, une grande passion pour l’écriture qu’elle partage volontiers au cours de séances de coaching si jamais vous vous sentez l’envie de prendre la plume. Elle vous coachera pour vous aider à développer le Proust qui sommeille en vous.

Tél : +32 476 34 68 36

 

 

Valeurs immatérielles

 

  • Yoga du rire : La passion de Paul, c’est une chose qui est à la portée de tous et qu’il aime partager sans modération : le rire. Pour lui, c’est la meilleure arme anti-stress, le rire a changé sa vie et il aimerait que ça change la vôtre aussi. Les séances de yoga du rire sont un mélange d’échauffements, d’exercices respiratoires et de mises en situation hilarantes. 

32 avenue Léopold Wiener, 1170 Watermael-Boitsfort Tél : +32 478 30 17 69
 

+ d'idées : s'instruire, apprendre, partager, les soirées malignes

 

 

Fonds d'investissement de proximité

 

  • Koalift : Parce que ne pas travailler ne doit pas forcément dire que vous allez vous transformer en taxi pour toute la famille, voici une top appli qui organise le covoiturage entre parents pour les (nombreux) trajets des kids. Et, accessoirement, pour vous libérer du temps pour toutes les activités qu’on vous a listées et que vous allez devoir tester.